Pâques 2019_message salvator_up - Paroisse Saint Géry (Limelette) et Paroisse Saint Joseph (Rofessart)

Site des paroisses Saint Géry et Saint Joseph
Aller au contenu



Message de Pâques 2019


                    
Frères et sœurs dans le Christ Vivant,

En ce dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur, notre célébration revêt une grande particularité car avec elle nous entrons dans la semaine sainte. Par ailleurs, la bénédiction des rameaux reste un geste attachant pour nous tous. Nous n’avons pas de grandes palmes à agiter pour montrer de manière peut-être plus amplifiée l’acclamation du Roi,  mais notre buis  suffira.
A condition d’en trouver car dans nos paroisses le buis a été attaqué par une maladie qui l’a laissé par endroits complètement desséché.
L’important c’est de bien signifier dans notre être le triomphe de notre sauveur.
Cela peut paraître contradictoire, mais la célébration de ce dimanche met en évidence la joie et la souffrance, la procession triomphale et la passion, un peu comme deux pages d’un même livre à lire à la lumière de la résurrection.
Notre liturgie ne sera pas une simple reproduction de ce qui s’est passé, mais nous sommes invités à monter avec Jésus vers la croix et la résurrection.
En nous, le ciel et la terre peuvent s’unir pour bénir celui qui vient au nom du Seigneur. En donnant sa vie, Jésus a manifesté l’amour inouï de Dieu pour les hommes, un amour qui pénètre au cœur de notre quotidien.
La croix transforme notre monde pour l’ouvrir pleinement à l’avenir : Bonne Nouvelle à ne pas garder en privé.
Venez, acclamons !
Pâques ou la vie qui craque
La pierre est roulée, le tombeau est vide.
Un autre soleil se lève pour nous.
En effet, Dieu nous appelle concrètement à la vie en son Fils ressuscité.
Dieu veut nous voir vivre, respirer.
Il nous relance sur la route de l’amour et de l’espérance.
Le carême avait déjà lancé cet appel à la vie. En témoignent ces cris venus du cœur qui font la trame de notre cheminement jusqu’à la Pentecôte : « Libérons-nous, osons, fonçons, agissons, croyons, espérons… »
Entre temps, l’alléluia nous a manqué !
Certains auraient sans doute voulu lancer « un avis de recherche » pour l’alléluia disparu pendant le carême !
Maintenant nous pouvons nous lâcher, la vie a triomphé, Loué soit notre Dieu, son Fils est ressuscité il est vraiment ressuscité, alléluia.
L’alléluia est un cri de joie qui retentit de façon nouvelle pour tous ceux qui ont mis le Christ au cœur de leur vie. Sur ce chemin, nous y rejoignons Marie-Madeleine, Jean, Pierre, Marie, …
Leur bonheur, c’est le bonheur de la foi, chacun dans sa spécificité.
Le bonheur des paroisses de notre Unité Pastorale, c’est le bonheur de la foi et de l’amour, chacune dans sa spécificité.
Le monde en a besoin pour tenir le coup, tellement il est agressé par la haine et la violence.
A ceux qui s’inquiètent, qui manifestent, qui pleurent, Dieu vient redire sa présence.
Pâques, c’est vraiment la vie qui craque.
Le Christ n’est plus ici dans le tombeau, dans nos tombeaux, il nous ouvre un avenir car il nous précède en Galilée.
Allons-y, suivons son regard, en UP, en paroisse, en famille….
Sainte fête de Pâques


Salvator Ntibandetse,
Doyen – Responsable de l’Unité Pastorale d’Ottignies


mise à jour le : 14-04-2019

Webmaster : P VE & JP VE
© Paroisses Saint Géry et Saint Joseph
Mise à jour le : 13-06-2019
Retourner au contenu