homelie_3dimpaques_20200426 - Paroisse Saint Géry (Limelette) et Paroisse Saint Joseph (Rofessart)

Aller au contenu

homelie_3dimpaques_20200426

Homélie du dimanche 26 avril 2020 3ème Dimanche de Pâques
Sur nos routes humaines…
Cléophas et son compagnon, deux pèlerins de la vie, comme tout un chacun, retournent à Emmaüs, tournant le dos à Jérusalem, la Cité de Dieu, où ils ont vécu une belle histoire en compagnie de Jésus. Mais, catastrophe, elle s’est mal terminée.  Comment le maître sur qui ils ont tout misé peut-il disparaître si tragiquement ? On s’est fait avoir ? Tout est remis en question. Pour eux, tout est vide : « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ».
La trame de notre vie est marquée, elle aussi, par un bon mélange de jours heureux et d’autres plus sombres. Elle est faite de larmes et de roses, dirait Jean d’Ormesson. Sur nos routes humaines, il nous arrive de vivre l’expérience d’une absence et d’un silence de Dieu par rapport à certaines de nos attentes. Espoirs brutalement envolés, rêves qui finissent en cauchemars, ... Comment en sortir ? Parfois même la violence de certaines situations nous poursuit encore, sans oublier des traces laissées par le deuil. Où puiser la force pour avancer ?
Pour les disciples d’Emmaüs, un inconnu les rejoint et marche avec eux. Il s’intéresse à leur vie. Ils auraient pu ne pas l’accueillir… Mais leur désarroi a trouvé une oreille et la confiance prend le relais ; c’est la grâce qui prend place.  L’inconnu leur révèle une autre route : Celle de la Parole de Dieu qui apporte le bonheur là où ils ne l’attendaient pas. Une parole de vie est semée au cœur du malheur, de la détresse, de l’absurdité : « Notre cœur n’était-il pas brûlant … »
Pour sortir de la nuit, Dieu vient marcher avec nous, bien souvent incognito. Il nous adresse une parole incarnée comme « Tout ira bien, je suis là, tu auras le dessus… »  Trouver un être d’écoute, qui partage notre souffrance, qui entend notre question, et voilà que notre coeur se réchauffe pendant qu’il nous parle. Notre aujourd’hui devient peu à peu le sien. Tel un ami, Jésus prend route avec nous même si nous avons du mal à reconnaître sa présence de Ressuscité. Il fait éclater en même temps nos schémas trop humains. Car nous avons une vision limitée pour décrypter les événements.
Allons-nous accepter l’éclatement de notre petit univers ?  Faisons le plein avec le Ressuscité pour recevoir un cœur brûlant de lumière, assez de force pour ne pas douter de l’existence du lendemain. Et quand nous avons la grâce de l’inviter à rester avec nous, voilà que les rôles s’inversent.
Comme pour les deux disciples, c’est le Christ qui nous reçoit à sa table où il rompt le pain pour notre salut.  La messe dans nos églises nous manque, avec la présence réelle du Christ dans le pain et le vin consacrés. Toutefois continuons à vivre cette grande communion spirituelle entre nous, en lien avec l’Eglise universelle. C’est peut-être l’occasion d’apprendre à goutter aussi la présence du Christ dans les humbles liturgies de nos repas quotidiens, chaque fois qu’on partage le pain avec ceux qu’on aime.
Le coronavirus, un drame inattendu ! Mais il n’a pas tout dit sur l’appel lancé à notre humanité et à notre capacité à rebondir. Découvrir que même dans la souffrance absolue, là où nous pensons avoir tout perdu, nous sommes rejoints par une présence qui sait dire la résurrection à une vie nouvelle à travers la faiblesse de l’amour ! Au moment de l’expérience de la fragilité, de l’échec, de découragement, souvenons-nous de ceci : « Il y a en nous plus que nos terres dévastées » (Francine Carrillo). Il y a toujours en nous, même à notre insu, ce terreau de tendresse et de confiance en qui est enfouie la promesse d’un futur plus large.  Avec un cœur déconfiné, les deux disciples retournent à Jérusalem pour y rejoindre les onze apôtres et leurs compagnons. Une autre aventure peut commencer, nourrie de l’expérience joyeuse de la rencontre avec le Ressuscité.  Et nous, quel déconfinement nous attend ?
Salvator
Webmaster : P VE & JP VE
© Paroisses Saint Géry et Saint Joseph
Mise à jour le : 05-06-2020
Retourner au contenu